Pure EPA Fish Oil, Benefiting People All Over The World Since 2005.

Strong , Clean, Premium
Effective

Surpasses International fish
oil standards

Sustainable , Strong
Wild Fish Oil.

Omega 3 Info @fr

Les Acides Omega 3

Les Omega 3 se composent de 3 principaux acides gras. Que sont les acides gras? Dit simplement, ils sont la « matière première » de base de toutes les graisses et peuvent être divisés en trois catégories, les acides gras saturés, les acides gras monoinsaturés et les acides gras polyinsaturés. Les acides gras trouvés dans l’huile de poisson sont les acides gras de type Omega 3 et relèvent du groupe des polyinsaturés. Ils sont classifiés comme acides gras essentiels car le corps ne peut pas les produire lui-même, et doit les obtenir depuis le régime alimentaire.

Les deux acides gras de la famille des Omega 3 les plus importants sont L’EPA, l’acide eicosapentaénoïque, et le DHA, l’acide docosahexaenoïque. Ces nutriments essentiels sont trouvés en quantités élevées dans les poissons riches en huile tels que le maquereau, le flétan, le thon, le hareng, la truite, la sardine et le saumon.

Bien que le corps ait besoin d’EPA et de DHA, il est suggéré que les effets bénéfiques de l’EPA puissent être légèrement limités par la présence de DHA. Bien que le DHA soit d’une importance particulière pour les femmes enceintes et pour les enfants en bas âge, principalement pour un développement sain du cerveau, l’EPA s’avère posséder des bienfaits extraordinaires pour la santé de chacun. Le corps peut également convertir l’EPA en DHA quand suffisamment d’EPA est présent dans l’organisme, mais le processus inverse se montre inefficace.
De nombreuses études ont désormais démontré que l’EPA peut réduire le risque d’arrêt cardiaque de manière significative et peut améliorer les symptômes liés aux conditions cardiovasculaires, les maladies inflammatoires et auto-immunes, les allergies, les problèmes d’humeur, et un nombre croissant d’autres maux. Il peut également booster le système immunitaire et peut généralement et globalement améliorer la santé ainsi que le bien-être physique et mental.

Les aliments riches en Omega 3

Avant de parler des aliments riches en Omega 3, il est nécessaire de savoir ce que sont les Omega 3. La famille des Omega 3 se compose de 3 acides gras essentiels nécessaires pour la santé. Ce sont les acides alpha-linolénique (AAL), eicosapentaénoïque (EPA) et docosahexaenoïque (DHA). Le corps ne peut pas produire ces acides gras et doit donc ainsi les obtenir depuis le régime alimentaire.

L’AAL se trouve dans quelques sources végétales comprenant, le lin, les noix et certaines algues. Les oeufs des poules élevées en liberté contiennent aussi de l’Omega 3. Théoriquement, le corps peut convertir l’AAL en autres acides gras Omega 3 EPA et DHA, cependant, en réalité, cette conversion est fortement inefficace et s’est avérée être que de 5%. Une conversion réussie dépend d’un certain nombre de facteurs comprenant l’âge, la santé, le régime alimentaire, etc… Il n’est pas suffisant de compter uniquement sur l’AAL comme source d’Omega 3, particulièrement si l’on considère que ce sont l’EPA et le DHA, mais plus spécifiquement l’EPA, qui offrent des bienfaits vraiment significatifs pour la santé.

L’EPA et le DHA sont trouvés en quantités élevées dans les poissons riches en huile tels que le saumon, le thon, l’anchois, la sardine, le hareng, et le maquereau. Manger trop de poisson afin d’obtenir suffisamment d’acides gras Omega 3 est dangereux du fait des quantités de polluants présents dans le poisson, en particulier le mercure. Donc paradoxalement, il est bon pour la santé de manger plus de poisson, mais il ne faut pas trop en manger car tous les bienfaits apportés peuvent être contrecarrés par les toxines nocives.
La manière probablement la plus sûre et la plus fiable d’obtenir assez d’Omega 3 dans le régime alimentaire est de le compléter avec de l’huile de poisson. Cependant, il est important de noter que certaines huiles de poisson contiennent également des toxines, ainsi il est donc essentiel d’opter pour une huile de qualité où les toxines ont été éliminées et pour une huile possédant un taux d’EPA élevé.

Les Omega 3 et le cholestérol

Au cours des ces dernieres années, le cholestérol a souffert de mauvaises presses. Ceci ayant pour résultat d’intensifier notre crainte de consommer trop de cholestérol au travers de notre régime alimentaire. La vérité est que seulement une partie du cholestérol provient de notre régime alimentaire, notre foie produisant le reste. Le cholestérol se trouve uniquement dans les produits d’origines animales tels que la viande, les œufs, etc… Cependant, il est toujours possible d’avoir un taux de cholestérol élevé sans pour autant manger de nourriture contenant du cholestérol.

Manger des aliments qui possèdent de grandes teneurs en graisses saturées ou en graisses hydrogénées oblige le foie à produire plus de cholestérol. Ainsi même si un produit indique un taux bas en cholestérol, il est nécessaire de contrôler la quantité et le type de graisse qu’il contient. Toutes les graisses ne sont pas mauvaises, il en va de même pour le cholestérol. Les graisses polyinsaturées et monoinsaturatées peuvent aider à réduire le niveau du mauvais cholestérol dans le corps. En outre, on rapporte que les acides gras Omega 3 trouvés dans l’huile de poisson réduisent le taux de triglycéride et augmentent le taux du bon cholestérol.

Il y a fondamentalement deux types de cholestérol, un étant plus bénéfique que l’autre. La lipoprotéine de haute densité (HDL) est le bon cholestérol car elle semblerait circuler dans le corps en recueillant sur son chemin le trop plein de lipoprotéine de faible densité (LDL), le transportant jusqu’au foie pour y être traité. Dans le meilleur des cas, le taux de cholestérol HDL doit être élevé et le taux de cholestérol LDL, le mauvais, doit être aussi bas que possible.

Un taux élevé de cholestérol LDL est directement lié aux maladies du coeur du fait que l’excédant de ce cholestérol s’attache aux parois des artères où avec le temps il peut augmenter jusqu’à un taux dangereusement élevé. Mais il y a toutefois un autre facteur à introduire dans l’équation. Un taux de triglycéride élevé est également lié à un plus grand risque encouru de maladie du coeur. Des études scientifiques indiquent que si le taux de triglycéride est excessivement élevé, le cholestérol LDL, le mauvais cholestérol, est beaucoup plus dangereux.

De même, si le rapport entre les triglycérides et le cholestérol HDL est trop élevé en faveur des triglycérides, les risques de maladies cardiovasculaire sont également plus grands. Cependant, si le taux de triglycéride est bas, le cholestérol LDL pose une menace moindre. Ceci pourrait expliquer pourquoi certaines personnes souffrant de maladies du coeur ont des taux de cholestérol LDL normaux et d’autres avec des taux de cholestérol LDL élevés sont apparemment en bonne santé. Cela pourrait être dû aux taux de triglycérides.
L’huile de poisson joue un rôle essentiel en réduisant le risque posé par un taux de cholestérol LDL élevé. Non seulement contient-elle des quantités d’acides gras essentiels Omega 3 élevées, connus pour réduire les risques de maladies cardiovasculaire, mais la recherche scientifique démontre également que la prise quotidienne d’huile de poisson peut aider à abaisser le taux de triglycéride présent dans l’organisme, parfois jusqu’à 30%.

Postage & Packing
Mainland UK: £2.50 | Rest of EU: £3.00 | Rest of World: £3.50
Order 6 items or more: FREE delivery.