Pure EPA Fish Oil, Benefiting People All Over The World Since 2005.

Strong , Clean, Premium
Effective

Surpasses International fish
oil standards

Sustainable , Strong
Wild Fish Oil.

Omega 3 Info @fr

Les effets secondaires des Omega 3

L’huile de poisson contient l’acide eicosapentaénoïque (EPA) et l’acide docosahexaenoïque (DHA), acides gras essentiels de la famille des Omega 3, qui peuvent aider à réduire les risques de maladies cardiovasculaires et de dépressions et qui peuvent aussi favoriser la bonne santé et le bien-être.

Mais quels sont les risques? Si vous prenez une huile de poisson de bonne qualité avec un dosage correct, alors le risque d’éprouver des effets secondaires sérieux est rare. De loin l’effet secondaire le plus commun rapporté est un léger goût de poisson dans la bouche après la prise de l’huile. D’autres effets secondaires bien moins communs incluent la diarrhée, la nausée et des brûlures au cœur. Il y a également une possibilité de saignements de nez occasionnels et une propension à « marquer » plus facilement après un hématome.

Un point important à se rappeler est que l’huile de poisson fluidifie le sang, il est ainsi recommandé de prendre conseil auprès de votre généraliste avant de prendre de l’huile de poisson si vous prenez déjà d’autres fluidifiants sanguins tel que l’aspirine par exemple. Il est également possible que l’huile de poisson interagisse avec d’autres médicaments, là encore si vous suivez un traitement médical, consultez d’abord votre généraliste.

Quelques études ont indiqué que l’huile de poisson pouvait faire augmenter le taux de mauvais cholestérol. Cependant, d’autres études ont signalé que la prise de suppléments d’ail pouvait contrecarrer cet effet. D’autres études ont démontré que l’huile de poisson réduisait les taux de triglycérides. Les taux de triglycérides élevés sont connus pour augmenter les risques de maladies cardiovasculaires et il y a des indications démontrant que l’abaissement du taux de triglycérides rendrait le mauvais cholestérol moins dangereux.

L’huile de foie de morue est une huile de poisson qui a été extraite à partir du foie du poisson. Comme la vitamine A est stockée dans le foie, l’huile de foie de morue contient des taux de vitamine A et de vitamine D élevés. Un excès de ces vitamines dans le corps peut mener à une intoxication, ainsi il pourrait être préférable d’éviter de prendre cette huile à moins que vous ne souffriez d’une insuffisance en vitamine D.

Il y a eu de nombreux articles de journaux au sujet des niveaux élevés des toxines, tels que le mercure, présent dans le poisson, rendant la consommation de poisson frais quelque peu risquée. Comme l’huile de poisson est produite à partir de poissons, il est alors possible que certaines de ces toxines résident dans l’huile de poisson. Une des solutions pour éviter ce problème est d’acheter une huile de poisson de qualité pharmaceutique de catégorie supérieure. C’est le type d’huile de poisson le meilleur et le plus pur car toutes les toxines nocives ont été éliminées lors du raffinage.
Les bienfaits pour la santé qu’apporte l’huile de poisson sembleraient être de loin supérieurs à tous les risques potentiels d’effets secondaires.

Efficacité Omega 3

Nous avons tous besoin d’Omega 3 dans notre régime alimentaire, car nous ne pouvons pas survivre sans eux. Cependant, la plupart d’entre nous n’en obtiennent pas suffisamment et de nombreux professionnels de la santé pensent que c’est un manque en Omega 3 et un excès en Omega 6 qui ont contribués à une augmentation du nombre de maladies durant ces dernières décennies tels que la dépression, les maladies du coeur, l’arthrite, et les allergies. Ainsi quelle est l’efficacité des Omega 3 pour stopper ou alléger ces problèmes de santé? Nous pouvons trouver réponse à cette question dans les résultats de nombreuses études scientifiques.

Tout d’abord, c’est l’acide gras EPA ou acide eicosapentaénoïque de la famille des Omega 3 qui retient aujourd’hui la plus grande attention. Une étude récente menée par l’institut en psychiatrie de Londres et publiée au journal britannique de la psychiatrie, rapporte que l’EPA c’est avéré utile dans le traitement de personnes atteintes de désordre bipolaire. En 2006, une étude australienne entreprise par l’université d’Adélaïde a clamé que l’huile de poisson riche en EPA était meilleure que le Ritalin pour traiter le TDAH. Au Royaume Unis, les tests de Durham continuent à rendre compte de l’effet positif de l’EPA sur l’humeur, le comportement et la concentration. Incroyablement, il y a également des indications montrant que l’EPA pourrait augmenter la taille du cerveau. Des résultats de scanners ont montré une régénération dans le cortex cérébral, la partie du cerveau responsable de la mémoire, du raisonnement et du traitement de l’information.

De Nombreuses autres études ont prouvé que l’EPA réduit le risque de mort soudaine chez les patients cardiaque et offre une certaine protection contre le développement de maladies de coeur. Il abaisse le taux du mauvais cholestérol et réduit le taux de triglycérides. Il fluidifie le sang et réduit le risque d’athérosclérose. Il peut aider à lutter contre les problèmes de peau tels que le psoriasis, l’acné et l’eczéma, aide à alléger l’inflammation et la douleur associé à l’arthrite et la liste n’est pas exhaustive.

Les experts pensent que l’EPA supprime la production de l’acide arachidonique (AA), qui est un Omega 6. Plus la concentration d’acide arachidonique dans nos cellules est élevée, plus grand est le nombre d’eicosanoïdes pro-inflammatoires que nous produisons et plus nos chances de tomber malade physiquement et mentalement sont grandes.
En conséquence, nous avons besoin d’un approvisionnement en EPA constant car il est utilisé par le corps relativement rapidement. Même à un niveau primaire, l’EPA améliore la circulation sanguine dans corps et le cerveau, favorise une plus grande inter-connectivité entre les réseaux neurologiques et d’une manière primordiale, il contrecarre activement l’inflammation, précurseur de toutes les maladies.

Etiologie du traitement Omega 3

C’est dans les années 70 que les Omega 3 ont pour la première fois retenu l’attention des medias lorsque des chercheurs danois ont découvert que les Esquimaux n’avaient pas les mêmes problèmes de santé que le reste du monde en dépit de leur régime alimentaire à haute teneur en graisses, la différence étant le type de graisse consommée. Leur régime alimentaire contenait beaucoup de poisson riche en Omega 3. Depuis, les chercheurs à travers le monde ont découvert les effets étonnants qu’un traitement à base d’Omega 3 peut avoir sur l’esprit et le corps. Par exemple:

Des études au Danemark ont constaté que les propriétés anti-inflammatoires de l’huile de poisson pourraient réduire de 50% les risques de mort subite chez les patients cardiaques.
Plusieurs études indiquent que l’huile de poisson réduit l’inflammation et la douleur liées à l’arthrite.
En 2005, une étude israélienne a rapporté que les Omega 3 réduisent l’anxiété et le stress.
Une étude menée à l’université d’Aberdeen a constaté que l’huile de poisson aide le cerveau à fonctionner plus rapidement et ralentit le processus de vieillissement en réduisant l’inflammation et pourrait aider à contrecarrer la maladie d’Alzheimer.
Les tests de Durham menés par Dr Madeleine Portwood ont uniformément prouvé que l’huile de poisson améliore le comportement et la concentration.
Une étude menée à l’université d’Adélaïde a clamé que l’huile de poisson est un meilleur traitement que le Ritalin contre le TDAH.
Une étude menée par Dr Andrew Stoll a constaté que l’huile de poisson est un traitement efficace contre le désordre bipolaire.

Ce ne sont là que quelques-unes des études, mais toutes démontrent les nombreux bénéfices pour la santé apportés par les Omega 3. Dans le passé, avant que notre consommation en plats préparés, additifs artificiels et huiles végétales hydrogénées ne se généralise, nos régimes alimentaires étaient relativement bons. Nous mangions plus de poisson et avions donc un équilibre sain entre Omega 3 et Omega 6. De nos jours, nous consommons trop d’Omega 6 et pas assez d’Omega 3 aux dépens de notre santé. Mais comment les Omega 3 agissent-ils sur notre organisme ?

Les acides gras Omega 6 et Omega 3 que nous consommons au quotidien se concurrencent constamment les uns par rapport aux autres pour se convertir en eicosanoïdes. Ces eicosanoïdes, selon le type d’acide gras qui s’incorpore à la cellule, Omega 3 ou Omega 6, seront anti-inflammatoires ou pro-inflammatoires.
Un déséquilibre entre Omega 3 et Omega 6, avec le temps, mène à une inflammation excessive dans le corps et finalement à la maladie. Les Omega 6 sont trouvés dans la viande, les produits laitiers, les huiles alimentaires et végétales traitées. Les Omega 3 peuvent seulement être trouvés en quantités significatives dans le poisson riche en huile et dans l’huile de poisson. L’huile de poisson n’est peut-être pas la panacée, mais il y a toutefois une quantité substantielle d’évidence démontrant que rééquilibrer les taux d’acides gras essentiels dans l’organisme peut améliorer des conditions déjà existantes et abaisser le risque de développer certains problèmes de santé en premier lieu.

Postage & Packing
Mainland UK: £2.50 | Rest of EU: £3.00 | Rest of World: £3.50
Order 6 items or more: FREE delivery.